Le marché indien

En Inde on s’attend à une reprise de l’activité touristique principalement sur la base de voyageurs individuels avec des règles sanitaires strictes. Et en la matière, voici les atouts majeurs de la région pour répondre aux attentes des visiteurs indiens : grands espaces en dehors des sentiers battus, qualité d’accueil et de services.

Le « Lockdown », confinement annoncé le 24 mars devrait se terminer le 17 mai. Le pays est divisé en plusieurs zones, vertes, oranges et rouges.
Les vertes, majoritairement rurales disposent de mesures plus souples. A l’inverse les zones rouges, principalement urbaines (Delhi, Bombay, …) restent en confinement strict.

Les professionnels du tourisme attendent avec impatience la reprise de leur activité.
Du fait des incertitudes qui subsistent quant à l’ouverture des frontières, ils misent dans un premier temps sur les voyages domestiques. Certains vols internes devraient reprendre le 18 mai.

Mission Attractivité Hauts-de-France_marche indien

Le marché indien, habituellement très résilient, devrait toutefois souffrir d’une baisse en volume en sortie de crise.
En effet, les voyages en groupes semblent difficiles à organiser sans surcoût, et peu rassurants pour les clients.
Les segment MICE reprendra mais avec, dans un premier temps, de plus petits groupes.
Les voyageurs individuels, habitués au voyage seront les premiers à revenir en France, le plus souvent en famille.
A noter que les visiteurs seront très sensibles à une mise en place de mesures sanitaires fortes.

Dans ce cadre, la région Hauts-de-France peut tout à fait répondre aux attentes des visiteurs, principalement repeaters, à savoir : de grands espaces en dehors des sentiers battus et des zones trop fréquentées ainsi qu’une qualité d’accueil et de services.

Contact :

Pierre-Yves HOORENS
Business Developer Inde

pierre-yves.hoorens@hautsdefrancetourisme.com
+ 33 (0)7 55 65 15 75